Ma journée de tests de sélection !

Le grand jour est arrivé, le 6 Février 2013 : mes tests de sélection !

Tout a bien commencé. Je suis arrivée à 7h20 le matin !
Nous étions 20, nous nous sommes présentés au poste de police avec convocation et pièce d’identité.
Nous avons attendu que quelqu’un vienne nous chercher ! Ce fut un gendarme (grade) du recrutement et le médecin militaire de la caserne !
Nous voilà partis pour traverser la caserne (Mon dieu qu’elle était grande !!) et nous retrouver dans un bâtiment qui nous a accueilli gracieusement à l’abri de la neige !

L’appel est effectué devant la porte et nous sommes donc placés un par un dans la salle, par ordre alphabétique donc. Deux gendarmes étaient là aussi, venant de départements différents, pour nous expliquer le déroulement des tests et distribuer les documents : un major et un adjudant-chef, ayant tous les deux la qualité de « testeur ».

Je commence donc ma journée avec un test de personnalité (dit psychotechnique sur la plaquette) de 142 questions, non chronométré. Rien à réviser car il s’agit de questions de personnalité. C’est de la franchise sur les réponses.  Pourvu que je ne sois pas une psychopathe !
Une pause est accordée après le test, vers 10h.

Pour ma part et 3 autres candidats (tous des GAV EP), pas de pause : on file directement à l’Etat-Major pour passer l’entretien-portrait : il était 10h15.
L’une d’entre nous avait déjà passé l’entretien et a été exemptée.

Nous n’étions plus que 3. Les deux « collègues » ont été récupérés chacun par un officier : l’un une capitaine, et l’autre un lieutenant-colonel !
Pour ma part, je ne suis pas passée avant 11h. J’ai attendu assez longtemps, pourtant mes deux collègues étaient partis depuis une bonne demi-heure déjà !

C’est la capitaine qui a fini par se montrer pour venir me chercher ! Je m’engouffre donc dans son bureau :
– « Je vous en prie, asseyez-vous. »
– « Merci. »
– « Je vous écoute, présentez-vous ! »

Je commence donc ma présentation, et m’aperçois en cours de discussion qu’il est marqué « Comptabilité » sur la couverture de mon dossier qu’elle tenait dans ses mains.

Je fais donc un écart naturel dans ma présentation pour lui dire que la comptabilité est une branche qui ne m’attire plus du tout.
Je sens le HIC sur son visage. Après ma présentation, elle revient donc dessus. Je développe cette partie de l’entretien dans un autre article.

L’entretien s’est, à mon avis, extrêmement bien déroulé ! Le courant est bien passé, nous avons toutes deux rit, et je suis donc sorti de ce bureau assez joyeuse avec une candidature AGIV à la clef finalement.

Le midi, je pars manger au mess ! Comme je m’en doutais, j’étais la seule du groupe à y manger ! J’ai suscité pas mal de regards autour de moi : première fois que je venais là, j’étais habillée en costume et escarpins, et je mangeais seule à ma table !!

L’après-midi, je retourne au poste de police vers 13h en attendant l’épreuve de sport prévue à 14h.
Je passe une bonne demi-heure au téléphone avec un ami, puis je rencontre un autre groupe de candidats qui eux avaient fait le sport le matin ! Je discute avec eux, et les renseigne sur les tests de personnalité que j’avais passé le matin. Je leur file même le tuyau pour la Culture Générale en leur donnant l’adresse de mon blog ! On a donc passé un bon quart d’heure à répondre aux questions et se renseigner car il n’avait pas du tout connaissance de ces questions. Je me dis maintenant qu’ils ont dû être bien heureux, car j’ai personnellement retrouvé 20 des questions de mon blog sur le questionnaire !!

Arrive le sport, les mêmes personnes que ce matin, avec une capitaine en plus, viennent nous chercher pour nous amener au gymnase !

Nous nous sommes changés dans les vestiaires, et avons de nouveau traversé toute la caserne pour aller courir.
Pour ma part, ce fut une catastrophe ! Ma chaussure droite n’a cessée de se délacer ! Trop pressée pour ne pas prendre du retard sur les autres, je n’ai pas pensé à faire un double noeud ! Je me foule donc la cheville sur les échauffements. Je continue, ni vue ni connue, mais la douleur a raison de moi au 3ème ou 4ème tour sur 7 qui compose ce 3000 mètres. Je m’arrête à la ligne d’arrivée et signale mon abandon à l’instructeur !
Les meilleurs temps sont à 13 minutes et quelques.

Je me rends compte par la suite qu’une crampe au mollet gauche me prend jusque sous le pieds, c’est assez douloureux ! Je m’étire, la douleur passe, la cheville ne me fait petit à petit plus mal en rentrant à pieds au gymnase.
Je pensais prendre une douche mais non ! Comme ma candidature a été transformée en AGIV, il me fallait passer les tests de culture générale et compréhension de texte que je n’avais pas passés le matin même !

Me voilà repartie à l’Etat-Major où l’on m’installe dans une petite salle avec les documents adéquats.

Top chrono :

– 40 minutes pour la culture G. J’ai terminé mon questionnaire, j’ai retrouvé 20 questions de la liste que j’ai publié sur ce blog ! Certaines sont ardues  mais on ne peut pas tout connaître évidemment !

– 30 minutes pour la compréhension de texte. 15 textes, 6 phrases par textes à confirmer ou infirmer. Je fais les 15 textes, mais n’ai pas le temps de traiter les deux dernières phrases !
Je n’ai pas trouvé l’épreuve difficile, il suffit de bien lire et de bien se faire le schéma de la situation dans sa tête. Une fois la situation comprise, on répond, on relis les passages qui correspondent si un détail nous a échappé et manque à la réponse.

Je sors donc de tout ceci vers 17h ! Je bigophone à une connaissance de ForumGend qui est réserviste dans cette caserne, et on se croise dans la cour !
Super sympa, il me propose même de me ramener à la gare de Part-Dieu !

J’ai pris le temps de bidouiller un peu en ville avant de rentrer chez moi, mais.. Voilà que les trains me jouent des tours : je suis arrivée pile poil pour un train à 19h05 mais il était bondé, j’ai dû attendre le suivant de 19h24 qui lui avait 15 minutes de retard !
A 19h40, me voilà ENFIN dans un train ! J’arrive à St Etienne à 20h30 et rate le tramway de quelques secondes : 18 minutes à attendre le prochain.
J’arrive chez moi à 21h10, exténuée et franchement déçue de ma perf’ à l’épreuve sportive… Un gros coup dans le moral…

Je me lève le lendemain, avec une affreuse douleur au mollet : impossible de bouger mon mollet sans douleur, j’ai du mal à marcher ! Ma cheville s’est aussi réveillée.. J’ai sorti le baume style « Ketum » pour me soulager !
Nous sommes le samedi 9 Février, 8h13, et j’ai encore mal bien que je puisse marcher à peu près normalement !

Je reste déçue quoi qu’il arrive, j’ai vraiment été bête sur le coup !

6 commentaires

  1. Bonjour,

    Je viens de passer le concours sog du 02/10/13 et je n’ai pas terminé un des deux inventaires de personnalité. Est ce que cela est rédhibitoire pour le psy?

    • Bonjour,

      Je ne saurais vous dire ! Je me souviens qu’il était inscrit sur les consignes qu’ils devaient absolument être finis, et que nous n’avions pas de limite de temps pour le remplir ! Entre ce qui est écrit, et ce qui est pratiqué…

      En as-tu parlé aux surveillants ? Voire à la table où l’homme conduisait la salle au micro ? Et que t’ont-ils répondu ?

      Cordialement.

      • Bonsoir,

        Je me suis renseigné auprès des admis des sessions précédentes et il s’avère que beaucoup d’entre eux ne l’avaient pas terminé. A mon sens cela fait foi 😉 Les surveillants m’avaient également répondu dans ce sens. Merci tout de même pour votre réponse.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s